« Par la barbichette »

Exaltant le projet muri dans l’imagination de Jean-François Goujon, soutenu par Jacques Cheminat et porté par Gildas Jaffrenou, nouveau venu mais pas des moins enthousiastes et des moins compétents au CVA. Exaltant à tel point que nombreux ont été ceux d’entre-nous à s’y intégrer spontanément lors de notre dernière soirée. Jeudi soir, une nouvelle réunion devait aider à déterminer le rôle que chacun des participants devrait assumer lors des diverses étapes de l’élaboration. « Par la barbichette », c’est le titre de ce policier pour lequel Jean-François n’entrevoyait au départ qu’une modeste réalisation. Chef opérateur, ingénieur du son, cadreurs, scripte, réalisateur et assistant réalisateurs sont autant de postes qui sont ou devront être pourvus. Sans compter le recrutement de vrais comédiens.
Bon courage à tous pour cette merveilleuse entreprise qui redonne un nouvel essor à notre atelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *