Meurtre à Audenin

Monique et Claude Jouy viennent de tourner est un film policier « Meurtres à Audenin ».
Trois jeunes filles sont retrouvées tuées par balle dans la forêt d’Audenin. Qui et pourquoi tuer trois jeunes filles sans histoire ?  C’est ce que vont tenter de découvrir les gendarmes.
Ce film, qui a pu être réalisé en trois jours grâce au partenariat avec les gendarmes de la Verrières en Anjou,  a demandé plus d’un an de préparation, mobilisé 22 comédiens et 10 personnes à la technique dont la plupart sont des adhérents du 3e Œil Angers.

Tout Angers s’engage

 

 

Les locaux du 3e Œil-Angers seront ouverts au public le 31 mai de 17h à 20h. Que vous soyez débutants ou amateurs aguerris, venez rencontrer les membres du club et parlez de vos projets cinématographiques, de vos attentes.
Nous vous attendons nombreux.

 

Soirée vidéo à Brain sur l’Authion

Cela faisait longtemps que le 3e Œil n’avait pas fait de projection à la médiathèque de Brain sur l’Authion. La pandémie avait bloqué les projets.

Pour la reprise une vingtaine d’habitués (un peu moins qu’avant, mais la COVID est toujours présente) étaient venus assister à une nouveauté : une séance de ciné-lecture ayant pour thème les jardins et la nature.

Une belle soirée qui semble avoir été appréciée.

Week-end à Hellemes

Trois films du 3e Œil-Angers avaient été sélectionnés pour le festival de nos amis du nord le 5 mars dernier :

  • Rencontre de Claude et Monique Jouy
  • Satan de Jean-Claude Michineau
  • Un fleuve à bout de forces de Françoise Brémaud

Seul Satan a été récompensé d’un 2e prix du reportage/documentaire, le palmarès complet étant visible sur le site de LMCV.
Nous avons cependant passé de bons moment dans le froid mais avec un
ciel uniformément bleu.

Le jury

Formation Jury

Samedi 26 février était  consacré à une nouvelle formation offerte par la FFCV : être jury de concours cinématographique.
Alain nous a expliqué que, dans l’appréciation d’un film, il y avait 90 % de subjectivité et 10 % seulement d’objectivité, celle-ci n’étant jamais possible étant donné nos différences de caractère, de ressenti, d’expérience et de tout ce qui fait que nos vies diffèrent.
La méthode prônée par Alain nous a semblé très simple mais très efficace.
Tout le monde était très attentif.
Le jury fictif surveillé par Alain
Nous l’avons d’ailleurs expérimentée en participant à un jury afin d’établir un palmarès sur une dizaine de films
minute. Le jury était composé d’un président et de 4 jurés.

Cette expérience s’est révélée très enrichissante pour les participants et sera prochainement diffusée dans tous les clubs rattachés à la Fédération.

Le 3e Œil dans ses locaux

Mardi soir le 3e Œil-Angers a enfin retrouvé ses locaux. La soirée de projection « en présentiel » a réuni une grande partie de nos adhérents. De nombreux films en préparation ont été présentés avant un retour sur les bancs de montage pour quelques modifications.

Cette soirée s’est clôturée par une bien tardive galette.